Tribunes libres

Les députés débattent ce mercredi 4 novembre en commission de la propo­sition de loi relative à la "sécurité globale", dont plusieurs articles suscitent la contro­verse : l’un d'eux propose de punir la "diffusion" d’images permettant d'identifier tout policier ou gendarme dans le cadre d’une opération si elle vise à "porter atteinte à son intégrité physique ou psychique" (l'idée avait déjà été avancée par le député des Alpes-​Maritimes Éric Ciotti). Une partie de l’opposition, des associa­tions et des journa­listes craignent une entrave possible à la liberté d’information, notamment sur les cas de violences policières