#AvecVous, votre espace de dialogue privi­légié avec la rédaction de Nice-​Presse : posez vos questions, donnez votre point de vue sur des sujets de société, partagez vos infos grâce à notre commu­nauté Facebook « Nous, les Niçois !»

Toutes les idées sont les bienvenues pour dessiner l'avenir du port de Nice, dont le plan de requa­li­fi­cation avait été présenté par Christian Estrosi en septembre 2021.

Pour définir les axes sur lesquels travailler, la munici­palité donne la parole aux Niçois qui peuvent exprimer leur opinion et trans­mettre leurs sugges­tions à la commission de concer­tation "Mission port", pilotée par Olivier Bettati.

L'ex élu niçois et mentonnais a déjà eu des retours, dont celui du socia­liste Patrick Allemand, ex vice-​président PS de la Région.

Lequel a notamment proposé l'installation d'un télécabine ou d'un téléphé­rique pour relier le Port Lympia (depuis ce qui est encore aujourd'hui le parking du phare) à la Colline du Château. 

"Ces deux espaces remar­quables ne se parlent pas et ne sont reliés par rien. Le projet de requa­li­fi­cation du port peut être l’occasion de combler ce manque" était-​il noté dans la contri­bution que Nice-​Presse a pu consulter.

Une idée surpre­nante qui rappelle d'ailleurs le projet de téléphé­rique initié entre Nice et Saint-​Laurent du Var.

Quoiqu'il en soit, la propo­sition n'a pas manqué de faire réagir dans notre commu­nauté de lecteurs Facebook, "Nous les Niçois !" avec des commen­taires tantôt amers, tantôt un brin narquois.

Un projet "inutile" mais qui fait rire

Des avis, il y en a eu beaucoup. En substance, toujours les mêmes reproches. "Quelle idée ridicule" lance Frédéric. "C'est n'importe quoi" renchérit Cyril. "Encore des dépenses inutiles" insiste Eric.

D'autre pointent du doigt l'esthétisme d'un tel projet, comme Annie : "Pas d'horreur pareille sur la promenade." Même son de cloche du côté de Frédérique : "Ça serait horrible…"

Mais au milieu de la stupé­faction et des avis tranchés, certains préfèrent ironiser comme Djipé : "Je pense que la radio Rire et Chansons a son siège social à Nice."

Lionel, lui, s'interroge : "C'est pas possible, ils ont des actions chez Poma (société de trans­ports par câbles, ndlr) à vouloir mettre des téléphé­riques de partout?"

"Les gens payent pour des salles de sport et ne peuvent pas monter 30 marches…" souligne Fabrice. "A quand les montgol­fières ?" demande Françoise.

Pour le reste, chacun y est allé de sa petite propo­sition, comme Sylvain : "Je peux avoir un téléphé­rique du Stade du Ray au stade Allianz ?"

Pas les mêmes desti­na­tions pour Serena : "Moi j'attends le téléphé­rique entre Vaugrenier et le Mont Boron." Sylvianne, elle, voit les choses en grand avec "un téléphé­rique entre Nice et Marseille…"

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.