Comme chaque année, la Côte d'Azur comptera parmi les stars de l'été pour les vacan­ciers. Mais ils ont aussi choisi de se rendre ailleurs que sur le littoral afin de profiter de leurs congés.

Partir plus tard pour contourner les Jeux olympiques. Voilà ce que l'on peut retenir du baromètre de la plate­forme Particulier à parti­culier sur les préfé­rences des Français pour l'été 2024. D'après l'étude du spécia­liste immobilier, les réser­va­tions des héber­ge­ments sur la période estivale sont en chute libre jusqu'à début août, avant de grimper en flèche sur les deux dernières semaines du mois (+32,6% par rapport à 2023).

Mais qu'en est-​il du choix des desti­na­tions de nos conci­toyens ? Sans grande surprise, puisque le soleil est désiré par un bon nombre d'entre nous, Provence-​Alpes-​Côte d'Azur est, comme tous les ans, la première région touris­tique pour les habitants de l'Hexagone.

On peut d'ailleurs souligner que juste après la Corse (+11,3%), c'est le terri­toire azuréen, englobant aussi les Bouches-​du-​Rhône, qui a la plus forte progression des réser­va­tions cette année pour juillet-​août (+7,7%).

Le Vaucluse, star de 2024 

Mais au-​delà du littoral, le rapport fait ressortir une autre tendance qui peut paraître surpre­nante. Parmi les dépar­te­ments tirant leur épingle du jeu pour 2024, c'est-à-dire ceux dont la demande de location est la plus élevée en compa­raison à l'an passé, nous retrouvons le Vaucluse.

À LIRE AUSSI : Provence-​Alpes-​Côte d'Azur : ce magni­fique étang du Vaucluse est parfait pour la baignade 

Avec une hausse des réser­va­tions de 11,6%, le secteur est le troisième de France le plus sollicité. Il est devancé par la Haute-​Corse (+19,8) et l'Ardèche (+11,9%). Mais il fait mieux par exemple que le Var (+10,2%, 4e) et les Bouches-​du-​Rhône (+5,9%, 6e), deux autres voisins bien placés.

Pas si bon marché

provence-alpes-côte d'azur vaucluse
Village d'Aurel, dans le Vaucluse. Photo : C. Constant/​ Ventoux Provence

Mais si le Sud-​Est du pays attire autant, aussi bien pour ses paysages que pour son ensoleillement, il reste tout de même peu acces­sible financièrement. 

Le tarif moyen d'une résidence y est de 1.412 euros pour une semaine, soit près de 500 euros de plus qu'en Bretagne par exemple. Le Vaucluse est même en tête de liste des desti­na­tions onéreuses : y séjourner sept jours revient en moyenne à 1.719 euros.

Et si vous cherchez la station balnéaire privi­légiée par les Français pour passer leurs vacances, il faut regarder du côté de Saint-​Raphaël. La ville varoise a connu une augmen­tation de la demande de 4,4%, le 5e meilleur total pour une commune en bord de mer.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.