Parmi les très nombreux sites français inscrits au patri­moine mondial de l'Unesco, huit se situent dans notre région Sud.

Ce sont des trésors que l'on doit à tout prix préserver. Inscrits selon diverses formules au patri­moine de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, ces huit sites font rayonner Provence-​Alpes-​Côte d'Azur.

Il s'agit de cités, de construc­tions, de réserves naturelles, en clair, tout ce qui fait la richesse de notre terri­toire depuis des années. Allant des Alpes-​de-​Haute-​Provence à la Côte d'Azur, ces spots nous permettent de voyager à travers les époques dans des décors époustouflants.

Nice et son patrimoine inestimable 

provence-alpes-cote d'azur
Illustration - Photo © Depositphotos.com

Commençons par Nice, reconnue en tant que "ville de la villé­giature d'hiver de la Riviera" depuis 2021. Beaucoup de choses sont à comprendre à travers ces appel­la­tions. À la fois ses majes­tueux édifices histo­riques, mais aussi le cadre de vie et une offre cultu­relle incroyable. On pense bien sûr à la Promenade des Anglais, aux collines de Cimiez ou encore au Mont-​Boron et à la colline du Château. Autant de lieux qui font le bonheur des habitants et des millions de touristes qui viennent la découvrir chaque année.

L'ingénieuse Cité radieuse de Marseille

Pour continuer avec les grandes aires urbaines de la région Sud, évoquons ensuite Marseille et sa Cité radieuse. Ayant intégré ce cercle fermé en 2016, le quartier est né au XXe siècle de l'imagination de Le Corbusier, célèbre archi­tecte ayant œuvré sur de multiples projets. Avant-​gardiste, elle se permet de jouer avec les éléments pour proposer de très créatifs espaces en misant sur l'utilisation des lumières, de la perspective et des couleurs. 

Grasse et ses iconiques parfums

Revenons dans les Alpes-​Maritimes désormais, pour aller à Grasse. La capitale mondiale du parfum ne pouvait pas être oubliée. Mise en avant par les parfu­meurs d'exception - Fragonard, Galimard et Molinard - la localité dévoile à ceux qui le souhaitent de précieux secrets de fabri­cation. Ici, tous vos sens sont en éveil, et notamment l'odorat.

Le fabuleux centre historique d'Avignon

Si vous vous rendez en Avignon, vous devez absolument aller admirer son centre histo­rique. Entre le Palais des Papes, l'iconique pont, la place du Palais, les remparts ou encore le Petit Palais, impos­sible de rester de marbre face à ce patri­moine. Des joyaux auxquels s'ajoute la cathé­drale Notre-​Dame-​des-​Doms, par exemple. Une carte postale complétée par les belles ruelles pavées qui nous plongent vers un merveilleux retour vers le passé.

Vauban a marqué la région par ses édifices militaires

Depositphotos 241327272 L
Illustration - Photo © Depositphotos.com

Dans ce même domaine, les construc­tions militaires de Vauban ne sont pas en reste. On en retrouve douze au total inscrites à l'Unesco, dont deux chez nous. À Briançon, elle y figure depuis 2008. Installée à près de 1.200 mètres d'altitude, elle date du XVIIIe siècle. Un témoin impla­cable des construc­tions que l'on doit au remar­quable ingénieur straté­gique de Louis XIV. Toujours dans les Hautes-​Alpes, on retrouve aussi la place forte de Mont-​Dauphin, qui semble dominer et protéger les vallées voisines du haut de son éperon rocheux.

L'Antiquité a laissé des traces à Arles

arles provence-alpes-côte d'azur
Illustration - Photo © Depositphotos.com

À Arles, ce sont les monuments romains et romans qui enrichissent la commune. Plutôt bien préservés, l'amphithéâtre, les thermes de Constantin et le pont enjambant le Rhône sont autant de sites imman­quables lors de votre passage. Ou comment vivre une expérience immersive au cœur de l'Antiquité.

Orange et ses trésors romains

Du côté d'Orange aussi, les vestiges de Rome règnent sur la ville. Forcément, lorsque son histoire débute au Ier siècle avant Jésus-​Christ, vous avez de quoi faire. L'Organisation a donc validé en 1981 la candi­dature du théâtre antique et de ses abords, ainsi que de "l'Arc de Triomphe". Une étendue de 10 hectares également sublimée par l'Îlot Pontillac, les remparts et le gymnase romain, sans omettre la colline Saint-​Eutrope, avec son château médiéval en ruines.

Le Géoparc de Haute-​Provence, paradis des géologues

Pour finir ce périple, un terrain plus vaste encore, le Géoparc de Haute-​Provence. Un paysage grandiose autour de Digne-​les-​Bains où l'on peut trouver des traces remontant à plus de 300 millions d’années (des rocheuses specta­cu­laires et d'intrigants fossiles). Dans ce terrain de jeu parfait pour les géologues, on se laisse aussi porter par la beauté de la nature environnante.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.