MAJ : 5 QUESTIONS. Nice bientôt inondée ? "Pas de panique" nuance le Dr. Richard Chemla

D'après une nouvelle étude scien­ti­fique, plusieurs zones du centre-​ville niçois pourraient finir sous les eaux d'ici 2100… c'est-à-dire demain.

Ce mercredi 13 octobre, c'est la journée mondiale de prévention des catas­trophes naturelles ! Les images apoca­lyp­tiques d'une Nice bientôt inondée tombent ainsi à point nommé.

La revue Environmental Research Letters a publié des illus­tra­tions de scien­ti­fiques sur les consé­quences du réchauf­fement clima­tiques. Les chercheurs montrent 180 lieux qui pourraient se retrouver engloutis, parmi lesquels on trouve notre cité.

Sur ces images prévi­sion­nelles (dispo­nibles par ici), le bilan est clair comme de l'eau de roche : alors qu'on sait que plus la terre se réchauffe, plus la méditer­ranée monte, la capitale azuréenne pourrait faire figure de nouvelle Atlantide si on n'agissait pas.

En 2100, si la terre se réchauffait de deux degrés, presque tout le Vieux-​Nice se retrou­verait sous les flots. Encore plus grave, si la tempé­rature de la Terre augmentait de 4 degrés, c'est carrément la Promenade du Paillon qui se trans­for­merait en immense piscine. Une hypothèse crédible si nos émissions de CO2 poursuivent leur hausse. 

Capture décran 2021 10 13 à 18.58.00
Capture décran 2021 10 13 à 18.58.22
Capture décran 2021 10 13 à 18.58.34

La réponse de Christian Estrosi

Sur les réseaux sociaux, le président de la Métropole Nice Côte d'Azur a tenu à réagir à ces images de fin du monde. 

"Nous avons pris la mesure de ces enjeux, les anticipons et accélérons encore notre stratégie d’adaptation, de prépa­ration et de protection de notre terri­toire face aux effets du changement clima­tique. Pour que cette image ne devienne jamais une réalité" a-​t-​il fait valoir.

Tout en égrenant les initia­tives déjà lancées : "Notre Plan climat vise à réduire les gaz à effet de serre de 55% en 2030 et parti­ciper à notre niveau à ce qui doit faire l’objet d’une mobili­sation mondiale à l’occasion de la COP26 : Nice crée 70 hectares d’espaces verts en plus d’ici 2026, plante 280.000 arbres supplé­men­taires".

"Nous allons supprimer 8 hectares de bitume et de béton en plein centre ville avec l’extension de la Promenade du Paillon. Je dis à ceux qui s’opposent à ce projet qu’ils sont totalement incon­sis­tants par rapport à ces enjeux."

"Nous menons aussi une politique d’urbanisme durable, qui vise 0 artifi­cia­li­sation nette sur le terri­toire."

"Avec notre Agence de sécurité sanitaire environ­ne­mentale et de gestion des risques nous préparons notre terri­toire face aux phéno­mènes extrêmes, ponctuels et à ces change­ments sur le temps long, en aména­geant durablement."

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.