Au cours du printemps 2024, les élèves de quatre écoles primaires volon­taires expéri­men­teront le port de l'uniforme. Les élus niçois votaient ce 21 décembre un plan pour aller plus loin "dans la défense des valeurs de la République" auprès des plus jeunes.

Ronchèse, Fabron, Bon-​Voyage 1 et 2 et Bois de Boulogne vont bien tester, l'an prochain, la tenue unique pour les pitchouï. "Elle ne coûtera rien aux familles, la prise en charge sera partagée à 50-​50 par l’Etat et la Ville".

La munici­palité entend aller plus loin. "Cette expéri­men­tation n'est qu’une partie de la solution" estime le premier adjoint Anthony Borré, qui présentait au conseil municipal un plan plus large, ce jeudi. 

Marseillaise et lever du drapeau

La collec­tivité veut que la République soit, matériel­lement, bien plus présente dans les écoles. Ce qui pourra se concré­tiser par "un marquage au sol théma­tique" mais aussi par "l’installation de bustes de Marianne dans les lieux de vie des élèves".

L'idée est aussi de les faire parti­ciper aux commé­mo­ra­tions (armistice, victoire du 8-​mai…) avec un "hommage au drapeau et le lever des couleurs, le chant de l’hymne national et la lecture d’un texte fonda­mental de la République".

Après un dialogue avec l'Éducation nationale, de nouvelles actions de sensi­bi­li­sation sur le temps scolaire seraient proposées, au sujet de la laïcité et du vivre-​ensemble. La Région Sud présidée par Renaud Muselier a proposé d'être parte­naire de cette initiative. Reste à savoir combien d'écoles seront concernées, et quand.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.