Le réveillon a été entaché par la mort brutale, dans un quartier parfois difficile, d'un jeune homme inconnu des services de police. L'assaillant pourrait avoir tiré sans cible précise.

Nous vous le rappor­tions ici le 25 décembre : un homme a été abattu dans une rue de Nice la nuit de Noël. Âgé de 24 ans seulement, il aurait été atteint d'une ou plusieurs balles, dans le quartier Las Planas.

Il aurait rendu son dernier souffle aux alentours de minuit, boulevard Henri Sappia. Rapidement dépêchés sur place, les pompiers n'ont pas pu le réanimer.

Dans un premier temps, les médias ont fait état de la piste du règlement de comptes. L'élu municipal Rassemblement national Philippe Vardon a évoqué sur Twitter "un homme connu pour trafic de drogue", le même jour. 

On en apprend davantage avec un portrait réalisé par Nice-​Matin. La victime, Ermelindo, est décrit comme "inconnu des services de police".

Selon les premiers éléments du parquet, le tireur, en fuite, aurait ouvert le feu sans cible parti­cu­lière. Le jeune homme a-​t-​il été tué par un malheureux hasard ? La Police judiciaire, chargée de l'enquête, devra le déterminer.

Ses proches décrivent un garçon sans histoires, réservé, qui ne résidait même plus dans ce quartier.

Une instruction pour assas­sinat en bande organisée est ouverte, a appris l'AFP.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.