Lutte contre les contrôles au faciès : la caméra-piéton bientôt étendue à l’ensemble des policiers

Fusillade Moulins Nice
Photo : Police nationale (à titre d’illustration)

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

Cette décision fait suite à un promesse du président, il y a deux mois jour pour jour.

FAITS DE SOCIÉTÉ — Il veut lutter contre le “policier bashing”. Ce matin, le ministre de l’Intérieur était chez nos confrères de LCI pour annoncer la généralisation des caméras piéton. L’idée est de lutter, notamment, contre les contrôles au faciès et de servir de base d’investigation en cas d’accusation de violences.

“La caméra est là pour les protéger” a fait valoir Gérald Darmanin. “Les policiers sont les plus sanctionnés de tous les fonctionnaires. C’est une grande police, une grande gendarmerie, il faut leur faire confiance. Ce sont souvent des gens qui se sont engagés pour l’amour du drapeau et la protection des plus faibles”.

“Le ‘police bashing’ commence vraiment à agacer les Français”

Les caméras actuelles devraient être remplacées : plusieurs syndicats  dénonçaient un problème d’autonomie — la batterie ne tenait parfois pas la durée des interventions.

Cette mesure devrait permettre d’empêcher la stigmatisation des minorités. D’après une enquête du défenseur des droits Jacques Toubon publiée en 2017, 80% des personnes ayant le profil de “jeune homme noir ou arabe” ont été contrôlées ces cinq dernières années, contre 16% pour le reste des personnes interrogées.

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
0
Share