L'association "Partage ton talent" réunit les généra­tions pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion dans ce quartier sensible de la Plaine du Var.

Il recevait le titre de "Prodige de la République", deux ans plus tôt. Âgé d’à peine 22 ans, Abdelhakim Madi mène, depuis quatre ans maintenant, des actions solidaires au sein de son quartier des Moulins, à la tête de son association "Partage ton Talent". Vendredi 26 mai, il organisait fièrement l’anniversaire de son collectif.

Capture decran 2021 10 25 a 13.48.44

Ça sent le gâteau dans les couloirs du Complexe du Mercantour. Vers 18 heures, l’ambiance est déjà à la fête. La salle du fond est remplie, d'enfants, jeunes, adultes, d'aînés. Tous, le sourire aux lèvres, attendent la prise de parole d’Abdelhakim, entre les ballons et les guirlandes.

Cette année, les bénévoles se sont chargés d'organiser 35 sorties cultu­relles et familiales et 125 rendez-​vous d’urgence pour les dossiers adminis­tratifs. Ils ont aussi pu livrer 320 colis alimen­taires aux plus néces­siteux, et ont rénové 5 jardins abandonnés, à desti­nation des seniors.

Nouvelle marraine

Pour continuer sur cette belle voie, "Partage ton Talent" a une nouvelle marraine, en la personne de la journa­liste Laura Tenoudji-​Estrosi. "J’ai vu tout ce que vous faites pour les personnes seules, les femmes âgées… Je ne pouvais refuser de vous accom­pagner" a-​t-​elle expliqué à la tribune.

“Grâce à ton association, Abdelhakim, tu partages vraiment le talent que tu as, qui est de trans­mettre, et de s’intéresser à l’autre”. Cette année, l'initiative investit de nouveaux locaux. Et du côté de la munici­palité, on a renforcé le niveau de sa subvention, pour monter encore davantage de projets à Nice-Ouest.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.