youcef atal

“Var-matin” enflamme les supporters de l’OGC Nice avec une fausse information sur Youcef Atal

“Var-matin” a relayé sans le vérifier un témoignage mensonger accusant l’Aiglon Youcef Atal de faute grave, alors que le jeune joueur est déjà dans la tourmente depuis quelques jours. Sur les réseaux sociaux, les supporters du Gym ne décolèrent pas.

BOULETTE — “L’histoire” a fait pshiit. En fin de soirée hier, les sites de “Var-matin” et “Nice-Matin” sortent un scoop sur la soirée illégale donnée à Draguignan en plein Covid samedi dernier: parmi les 500 invités, Youcef Atal aurait été “aperçu” par un témoin.

Le hic? Le défenseur de l’OGC Nice était à Angers avec une bonne partie de son équipe, en prévision d’une rencontre le lendemain. Impossible donc qu’il ait été vu, de près ou de loin, dans le Var. Une info facilement accessible, puisque le Gym a communiqué sur l’arrivée des joueurs dans le Maine en fin d’après-midi ce jour-là.

Entre-temps, le papier a été envoyé sur les sites des deux journaux, mais aussi sur les réseaux sociaux et les comptes de plusieurs journalistes et cadres de la rédaction. Une diffusion assez large pour soulever immédiatement la colère des supporters.

Une demi-heure après la publication de l’article, un internaute signale l’erreur à la rédaction : “Changez immédiatement votre article Nice-Matin. Soit vous vous trompez sur la date, soit Atal n’y était pas” note ainsi Axel (@BercyPlein).

D’après nos informations, à 23h30, le service communication de l’OGC Nice est “fou de rage” devant “ce scandale”: ils reçoivent en pleine nuit des demandes de commentaire sur cette fausse info de la part de journalistes locaux et nationaux.

“Énorme bêtise”

À la même heure, “Var-matin” et “Nice-Matin”, ni vus ni connus, suppriment le passage sur Youcef Atal du papier… sans rien préciser de l’erreur aux lecteurs. Le post est également retiré des réseaux sociaux.

“C’est une énorme bêtise qui a été écrite” regrette un journaliste sportif de Nice-Matin sur Twitter. Contactée, le direction des rédactions de NM et VM explique qu’elle compte “apporter une précision et reconnaître l’erreur” tout en soulignant que le faux témoignage a été relayé sur les sites et les réseaux sociaux “mais pas dans les éditions papier.”

Dans l’après-midi ce mercredi, un paragraphe où le “groupe Nice-Matin présente ses excuses aux intéressés” a effectivement été ajouté en fin d’article.

Cette regrettable erreur intervient alors que l’international algérien Youcef Atal, 24 ans, traverse déjà une période difficile : depuis ce week-end, il est vivement critiqué pour avoir “aimé” sur les réseaux sociaux une publication controversée sur les caricatures de Charlie Hebdo, et ce, sans avoir pris la peine de rendre hommage aux victimes de l’attentat de Nice.

“Virons-atal.com”: le Rassemblement national à l’offensive contre le joueur de l’OGC Nice Youcef Atal

Depuis, le Rassemblement national demande son licenciement et fait circuler une pétition pour l’obtenir. Un contexte tendu qui a remonté les supporters (avec parfois des réactions qui relèvent du procès d’intention), qui dénoncent le traitement réservé au jeune Aiglon, après un accueil pourtant unanimement positif il y a quelques mois.

Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Total
1
Share