Le Décodage de Nice-​Presse, chaque jeudi en direct à 7h15 et 9h15 dans la matinale de notre parte­naire BFM Nice Côte d'Azur.

La COP 27 se poursuit en Egypte… C'est l'occasion de faire un point sur les projets environ­ne­mentaux de notre région. Renaud Muselier souhaite mettre les bouchées doubles, comment ? 

Eh bien il y est allé lui-​même Renaud Muselier, c'est d'ailleurs le seul patron de Région à l'avoir fait

Un dépla­cement qui avait un objectif majeur : trouver des parte­naires pour mettre sur pied l'énorme fonds d'investissement écolo sur lequel travaille la Région Sud

Son idée, c'est de réunir un milliard d'euros d'ici à 2024

Ces ressources permet­tront d'accélérer la transition écolo­gique en Méditerranée

Chez nous, 30 millions d'euros sont déjà mobilisés pour mieux équiper et rendre plus verts les ports de Nice, Toulon et Marseille

Pour ce qui est du privé, les négocia­tions conti­nuent avec notamment les croisié­ristes et les ferries pour rendre leurs trajets plus responsables

Renaud Muselier explique que la Région Sud aura en 2023 un budget "unique en Europe"… En quoi ?

Actuellement, la collec­tivité estime que la part de ses dépenses consa­crées au dévelop­pement durable atteint 40%, en accom­pa­gnant son grand programme "Une COP d'avance"

Renaud Muselier annonce qu'elle atteindra carrément 100% pour 2023 : il s'agirait là, du coup, du "1er budget climat d'Europe"

Parmi les dossiers les plus impor­tants qui sont sur les rails, on peut noter le plan "1 arbre, 1 habitant", qui prévoit d'en planter 5 millions sur notre terri­toire d'ici à 2028

Par ailleurs, d'ici un an, la Région promet d'avoir couvert de panneaux solaires les toits d'au moins 30% de tous les lycées en Provence-​Alpes-​Côte d'Azur

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.