Tabac : Avec le coronavirus, le nombre de fumeurs s’est effondré, d’après une étude

tabac coronavirus
Photo : Andres Simon

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

Le nombre de fumeurs a dégringolé pendant la crise sanitaire : 1 million d’Anglais auraient arrêté la cigarette en l’espace de quelques semaines.

SANTÉ — Le coronavirus n’a pas fait que du mal. Selon nos confrères de ETX Studio, le confinement aurait eu pour conséquence de réduire drastiquement le nombre de fumeurs : nombre d’entre eux auraient eu un “déclic” pendant la crise.

La période est également propice à beaucoup d’introspection sur notre santé. D’après les dernières données de l’UCL Smoking Toolkit Study, qui montrent une hausse spectaculaire du taux de réussite à l’arrêt du tabac en Angleterre sur une année, “l’absence de sociabilisation” des fumeurs aurait également été un facteur déterminant.

La proportion de personnes ayant réussi à arrêter de fumer sur la totalité de celles qui ont essayé est passée de 14,2% en 2019 à 23,2% en août 2020 : le pourcentage le plus élevé depuis dix ans.

En France, impossible de savoir s’il y a eu un phénomène équivalent : chez nous, les derniers chiffres datent de mai 2020 mais ne concernent que la période 2018-2019.

TÉMOIGNAGES. “Pendant le confinement, mon addiction a pris le pas sur tout le reste”

TÉMOIGNAGES. Trafic de drogue : comment les dealeurs et consommateurs niçois s’adaptent au confinement

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
0
Share