Macron dans les Alpes-Maritimes : une visite symbolique avant les grandes annonces

macron tempête alex alpes maritimes
Photo : Ville

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
3
Shares

DÉCRYPTAGE — Une visite symbolique et humaine du «père de la Nation». Emmanuel Macron s’est rendu ce mercredi 7 octobre dans la Roya, cinq jours après la tempête Alex qui a causé des dommages considérables dans notre département des Alpes-Maritimes.

L’image du jour

C’est l’un des moments marquants de la visite du président. Face à Jean-Pierre Vassallo, le maire de Tende, Emmanuel Macron s’est retrouvé confronté au désarroi exprimé par certains habitants, laissés deux jours sans secours : «On s’est retrouvé sans aucune communication pendant 48h, avec quatre hameaux entièrement isolés. A notre époque, ce n’est pas possible».

À LIRE AUSSI > VIDÉO. Philippe Tabarot : «Les gens ont une grande crainte, c’est la fin de leur village» après la tempête Alex

Avant que le maire souligne l’évolution de la situation:  «Maintenant, je suis impressionné par la machine française quand elle se met en marche. Il y a une solidarité exceptionnelle.»

Un moment important

«Les gens avaient besoin de soutien moral, c’est très important. Il fallait montrer également que l’État est là, que les choses vont se débloquer» analysait ce soir sur Azur TV Patrick Roger, le patron de Sud Radio. «Même si les choses promettent de mettre du temps à se mettre en place, on voit que l’État est mobilisé : la phase de reconstruction est engagée.»

«Il y a eu un problème d’entretien des massifs, des fossés, des rivières. On a coupé trop d’arbres, il faudra en tirer les conclusions» a‑t-il aussi anticipé

«C’est une visite qui a fait du bien» d’après le directeur des rédactions de Nice-Matin Denis Carreaux, également invité de notre partenaire Azur TV.

«Les gens étaient contents que l’on soit là pour les soutenir, pour dialoguer. Il y a eu des images souriantes, qui montrent que nous sommes dans la phase de retour à la vie.»

«On est presque dans le “quoi qu’il en coûte” avec le fonds d’urgence dédié aux vallées» (voir ci-bas)

Et de souligner : «On a vu la formidable mobilisation des communes, de la Métropole Nice Côte d’Azur, du conseil départemental et de la Région, qui ont la capacité d’agir vite et de faire bouger les choses» rappelle M. Carreaux. «Maintenant, il faut que l’État suive et leur donne des moyens.»

Catastrophe naturelle

«On a signé l’arrêté catastrophe naturelle aujourd’hui», a confirmé le chef de l’État depuis Tende. Une étape importante pour entamer les centaines de démarches auprès des assureurs.

«Cela va permettre de déclencher les indemnisations», a ainsi estimé président, au contact des élus et des habitants sur le terrain tout le long de l’après-midi.

Le fonds d’urgence. Le président a annoncé que 100 millions d’euros ont été débloqués. «Plusieurs (autres) seront mobilisés. Nous allons investir pour reconstruire, reconstruire certains équipements essentiels, mais reconstruire de manière résiliante et durable».

Le Fonds Barnier de prévention des risques naturels majeurs va également être mis à contribution. 50 millions sont déjà sur la table : ils accompagneront «jusqu’à 80%» les habitants victimes des intempéries.

La ligne de train Nice/Cuneo

Les «petites» lignes de chemin de fer auront montré leur pleine utilité dans cette période dramatique. «Une ligne de vie», «un cordon ombilical pour la vallée de la Roya» a défendu le maire de Tende alors que celle de Nice-Cuneo a parfois été jugée inutile et trop coûteuse ces dernières années.

Aujourd’hui, elle pourrait être le seul moyen de désenclaver Tende à court terme… «C’est la priorité numéro 1. Nous avons un accès avec l’Italie, ce n’est qu’une question d’heures», lui a répondu Emmanuel Macron.

Le président a poursuivi sa visite et rendant hommage aux force de secours, mobilisées en nombre sur le terrain. «Je veux remercier infiniment» les pompiers, les gendarmes, la sécurité civile et Force 06 pour «leur mobilisation» a applaudit le chef de l’État.

À LIRE AUSSI > Tempête Alex : pour organiser toute l’aide solidaire, voici l’adresse mail spéciale de la préfecture des Alpes-Maritimes

Partagez cette info :

Total
3
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse