Le Maona Monte-​Carlo et le Club La Vigie accueilleront prochai­nement leurs premiers visiteurs. Les deux établis­se­ments festifs seront inaugurés le mois prochain, à une petite demi-​heure de Nice. 

Deux nouveaux spots de rêve pour les soirées de la Côte d'Azur. La Société des Bains de Mer (SBM) s'apprête à éblouir son monde cet été.

Cocktails, champagnes et musique au Club La Vigie

la vigie monte carlo
© Monte-​Carlo SBM

Dès les premiers jours du mois de juin, le 2, rendez-​vous est donné au Club La Vigie, au bout de la presqu’île du Monte-​Carlo Beach. Restaurant ouvert exclu­si­vement de midi à 20 heures, il recevra les clients dans une ambiance chic, le tout en bord de mer. La vue sur la Méditerranée y sera d’ailleurs superbe.

Capture decran 2023 05 15 a 17.48.52
[© SBM]

La carte, qui se veut truffée de spécia­lités locales élaborées par le chef étoilé Marcel Ravin, se mariera avec l’esprit "les pieds dans l’eau" voulu par les gérants. Vous y retrou­verez également des cocktails, champagnes et bien évidemment, la program­mation musicale du DJ qui égaillera le tout. 

Pour des moments plus intimistes entre amoureux, amis ou en famille autour d’un verre ou d’un repas, cinq bungalows nichés dans la pinède seront mis à disposition. 

De nombreux clins d'œil à l'histoire monégasque au Maona Monte-Carlo

A proximité, le Maona Monte-​Carlo verra lui le jour fin juin. Nous vous le présen­tions dans cet article mi-​février, il s’agit d’un cabaret d’été sous les étoiles. De la musique live grâce à un pianiste, un DJ ou encore une diva vous fera danser chaque soir jusqu'à deux heures du matin. 

Au programme, une atmosphère bohème, élégante et tournée vers les sixties/​seventies. Depuis les banquettes d’une couleur rose poudrée, vous aurez l’impression de vous trouver sur un boudoir, avec en prime la perceptive sur la mer qui sera là aussi splendide.

Capture decran 2023 02 13 a 08.53.43
© Monte-​Carlo SBM

Dès 19 heures, la terrasse vous recevra pour un dîner sous le signe du patri­moine culinaire monégasque. La carte "locale" comprend par exemple des gambas flambées au pastis, sans oublier les tagliolini au chapon, une marjo­laine et la Pêche Melba qui seront eux aussi de la fête.

Un clin d’œil à Auguste Escoffier, illustre chef, puisque le menu comprendra en outre des barba­juans, estoca­ficada, socca ou autres fougasses.

L’établissement promet aussi un “bar sauvage”. Ici, hommage aux années 50 et 60 grâce à des vermouths spéciaux comme un digestif exclusif à base d’oranges monégasques, ou encore le Negroni Monte-​Carlo 1956. Il s’agit une nouvelle fois d’un rappel à l’histoire de Monaco car cette date fait référence au mariage du Prince Rainier III et de Grace Kelly. 

Des spiri­tueux rares donc, mais aussi des cocktails au nom des diffé­rents quartiers du Rocher qui vous seront servis dans cet endroit pouvant accueillir jusqu’à 100 couverts.

Pratique

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.