Le maire de Nice a défendu le médecin marseillais, "sur le terrain avec ses malades" pendant la crise sanitaire, pointant "ceux qui viennent se battre à la télévision sous l'influence de certains laboratoires".

CORONAVIRUS — Christian Estrosi ne renie rien de son soutien à Didier Raoult. Invité ce matin de la matinale de LCI, le maire de Nice a pris la défense du (contro­versé) professeur marseillais, affirmant être "un adepte reven­diqué" de son traitement contre la Covid-​19, dont il était atteint en mars dernier.

"Les Français sont anti-​vaccins, ce n'est pas en leur disant qu'il y en aura dans huit mois qu'on les rassurera. Il faut leur dire qu'il y a des traite­ments qui existent" a-​t-​il avancé dans un premier temps. "Il y a celui qui est proposé par le professeur Didier Raoult, dont j'ai été un adepte, je l'avoue."

Un traitement efficace selon le maire de Nice, "à partir du moment où il est administré tout de suite et pas après trois semaines de réani­mation". C'est par ce procédé à base d'hydroxychloroquine que l'élu LR aurait été guéri pendant la première vague.

ARCHIVES 
Avec Christian Estrosi, la guerre totale contre le coronavirus
RÉCIT. Épidémie de corona­virus : Politiques niçois, le jour d'après

"Les Français finissent par douter"

Avant de pointer "l'influence de certains labora­toires chez tous ceux qui se prétendent scien­ti­fiques et qui préfèrent venir se battre sur des plateaux de télévision plutôt que d'être dans des labos et de soigner les gens."

"Les Français finissent alors par douter de beaucoup de choses."

Toute l'actualité de la pandémie de Covid-​19 avec notre page spéciale

"Le professeur Raoult, au moins, lui, il a soigné. Il était sur le terrain avec ses malades, pas comme tous ceux dont on se demande sous quelle influence ils sont et ce qu'il y a derrière tout ça de compé­tition entre laboratoires."

 

Réagissez