Féminicides : 146 femmes ont été tuées par leur conjoint en 2019, malgré le dépôt d’une plainte pour certaines

En 2019, les violences conjugales ont fait 146 victimes selon les données de l’enquête rendue publique ce lundi par la Délégation aux Victimes. 
féminicides violences conjugales
Photo : PS/DR

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
5
Shares

FAITS DE SOCIÉTÉ — Un chiffre épouvantable. En 2019, 146 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint. L’enquête nationale qui recense les faits de morts violentes au sein du couple (enregistrés par les services de police et de gendarmerie) rapporte que le chiffre est «en hausse» par rapport à l’année d’avant.

En 2018, 121 féminicides avaient été commis en France, selon cette même enquête publique. Dans le même temps, 27 hommes ont perdu la vie dans le cadre de violences conjugales, un chiffre qui reste «stable».

VOIR AUSSI : INTERVIEW. «Pendant le confinement, les hommes violents cherchaient un bouc émissaire» explique une psychologue

Pour lutter contre ce fléau, l’enjeu est de résoudre les lacunes du système policier et judiciaire et matière d’écoute, de protection, de suivi et de réponse pénale : sur les 146 morts violentes l’an dernier, 38 victimes avaient déjà signalé des faits de violences dans leur couple avant le drame.

Encore plus glaçant, parmi elles, 26 avaient même déposé plainte. Deux des meurtriers faisaient même l’objet d’un contrôle judiciaire au moment où ils ont assassiné leur compagne, toujours d’après les informations communiquées par le gouvernement.

Dans 75% des affaires, les meurtres ont été commis «dans le huis clos du domicile», avec comme armes des objets du quotidien (63% une arme blanche, les armes à feu sont plus rarement utilisées : 46%).

La période de confinement «fait craindre une augmentation pour l’année 2020» des violences conjugales.

Partagez cette info :

Total
5
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
pollution région sud
Lire...

Inégalités, logement, pollution… la région Sud-Paca «peut mieux faire», épingle l’INSEE

Au regard des 17 "Objectifs de développement durable" définis par les Nations unies, le constat est "mitigé" sur plusieurs points clés en Provence-Alpes-Côte d’Azur, notamment l'enseignement puis l'insertion professionnelle des jeunes, les inégalités économiques, toujours très fortes, ou encore le niveau des émissions de gaz à effet de serre
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse