Macron débarque dans les Alpes-Maritimes… et bloque plusieurs opérations d’assistance aux sinistrés

macron alpes maritimes

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
182
Shares

Un syndicat d’Enedis et une compagnie d’hélicoptères dénoncent la visite officielle du président de la République dans la Roya, qui aurait entraîné l’annulation de plusieurs missions d’assistance aux populations sinistrées.

RADAR DU WEB — «Une visite qui fait du bien», «un symbole rassurant»… Tous les observateurs se mettent d’accord sur le fait que la visite de Emmanuel Macron dans notre département après le passage de la tempête Alex revêtait avant tout un aspect symbolique…

…symbole qui ne serait pas dénué de conséquences puisque la CGT Énergie maralpine dénonce, dans un post Facebook massivement relayé, l’annulation d’une partie de ses missions d’assistance du jour.

«La promenade (sic) de Macron met à l’arrêt les opérations de réalimentation en électricité d’Enedis ! Ce dernier qui se dit être en soutien aux sinistrés ferait mieux de laisser le service public de l’électricité faire son travail» peut-on ainsi lire dans un texte passablement agacé.

«Une honte»

«Nous (Enedis) avons prévu de réalimenter 2.000 foyers cet après-midi. Après une bataille acharnée de la direction d’Enedis Côte d’Azur, la préfecture n’a autorisé qu’une intervention pour réalimenter 800 usagers.»

Avant de conclure : «Une honte pour nos valeurs de service public, nous sommes désolés pour la population.»

L’indignation est partagée par une entreprise d’hélicoptère, qui n’aurait pas non plus été en mesure de venir en aide aux populations de la Roya aujourd’hui.

«Nos opérations aériennes sont soudainement stoppées ce jour. Aucun hélicoptère civil ne pourra mener à bien sa mission aujourd’hui. Interdiction de survoler les vallées car visite officielle» dénonce ainsi Azur Hélicoptère sur les réseaux sociaux ce 7 octobre.

Les deux posts, partagés plus de 1.500 fois chacun, ont engendré des centaines de réactions outrées.

À noter que ces deux cas concernent des opérations d’aide menées par des acteurs privés. Les équipes de secours constituées de pompiers, de policiers, gendarmes, médecins, militaires, etc ont pu continuer leurs activités d’assistance sans problème.

Ce mercredi, le président de la République était en visite dans les Alpes-Maritimes au chevet des populations durement éprouvées par les intempéries de ce week-end. «Les gens avaient besoin de soutien moral, c’est très important. Il fallait montrer également que l’État est là, que les choses vont se débloquer» analysait ce soir sur Azur TV Patrick Roger, le patron de Sud Radio.

«C’est une visite qui a fait du bien» a ajouté le directeur des rédactions de Nice-Matin Denis Carreaux, également invité de notre partenaire Azur TV.

Les grandes annonces sont attendues dans les jours prochains. Nice-Presse vous a résumé l’essentiel à retenir de cette visite présidentielle dans cet article.

Partagez cette info :

Total
182
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse